Les blogs | Le blog télécoms de Xavier Studer

« Un site mobile pour la ComCom | Accueil | Collaboration Sunrise-Google »

Publié le 21 novembre 2007 à 16:56 dans Convergence

Procéder à de petits achats avec son cellulaire est banal au Japon. Bientôt peut-être il sera possible de payer son café en Suisse en passant simplement son téléphone devant un lecteur approprié, comme le montre cette démonstration chez Swisscom Innovations.

Pour l’instant, cette technologie poussée depuis des années par de gros acteurs comme Sony, Philips, Nokia et Samsung n’est pas encore parvenue à percer sous nos latitudes. Certains experts estiment cependant possible un décollage de ce procédé l’année prochaine.

Simple et sûr?
Une telle facilité de paiement repose sur la NFC (Near Field Communication), soit une variante de la RFID, soit  radio frequency identification. Le principe est relativement simple: de petites puces couplées à des émetteurs de très faibles puissances contiennent une série d’informations permettant d’identifier le propriétaire d’un cellulaire et donc de faire des paiements lors d’un échange de données.

Côté sécurité, tant que le mobile n’est pas perdu, le protocole choisi permet de garantir un haut niveau de sécurité. Pour limiter les risques liés à la perte de son téléphone, plusieurs possibilités sont possibles: limiter le montant maximal des transactions ou sécuriser à l’aide d’un code les opérations plus importantes.

Question d'offre
Les constructeurs estiment depuis longtemps que cette technologie déployée à domicile permettrait de donner un coup de pouce au e-commerce, qui continue de faire son chemin. Pour ce faire, il faudrait équiper les PC de lecteurs correspondants pour lancer les transactions, ce qui ne semble pas poser de gros problèmes.

Dans la vie de tous les jours, une telle technologie permettrait d’acheter sans effort son ticket de bus ou différents produits dans les distributeurs dans les gares. L'achat de morceaux de musique constituerait aussi un marché intéressant, selon les promoteurs de la norme. Cela dit, il y a fort à parier que le succès d’un tel procédé repose sur la richesse du catalogue de produits proposé aux consommateurs... Gare donc avant de se lancer.

Xavier Studer

TrackBacks

URL TrackBack de cette note:
https://www.typepad.com/services/trackback/6a00d83451b69769e200e54f9e62648834

Liste des trackbacks de Payer son café avec son cellulaire:

Commentaires

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

A propos

La guerre entre les opérateurs de téléphonie et les câblo-opérateurs est des plus vives en Suisse. La télévision, le téléphone et internet sont de plus en plus étroitement liés. Les réseaux mobiles convergent avec le fixe. De nouveaux usages et de nouvelles technologies font leur apparition. Au travers de ce blog, le journaliste Xavier Studer traite des profondes mutations de l'univers telecom et multimédia helvétique.

> Suivre sur twitter

> Le blog de Xavier Studer

> TV, net, téléphone: la guerre des réseaux

> Flux RSS de ce blog

> L'émission Point Barre
sur Couleur 3


> Les podcasts audio
de Point Barre


> L'émission Nouvo

> Contact

Recherche sur ce blog



Accueil

Articles récents

Calendrier

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Catégories

Archives

Flux RSS