Les blogs | Le blog télécoms de Xavier Studer

« Musique sur portables: quels débuts? | Accueil | Les Jeux et le foot sur votre portable »

Publié le 09 février 2006 à 16:15 dans Internet , Satellite

Skyg Depuis fin 2005, la société skyDSL basée à Monthey propose l'internet à haut-débit par satellite, une solution avantageuse dans les zones où l'ADSL n'existe pas ou est sérieusement limité. Pour une centaine de francs par mois, il est possible de télécharger des fichiers à la vitesse incroyable (en Suisse) de 16 mégabits/sec. La société a déjà vendu près de 300 kits de connexion.


Ecoutez les explications de Vili Sintonen,
patron de la société skyDSL [1:01 min]

Comme cette solution n'est pas entièrement satellitaire, le client de skyDSL doit aussi être titulaire d'un abonnement téléphonique numérique de type ISDN pour assurer l'envoi d'informations sur le net (Il est aussi possible de se satisfaire d'une ligne normale ou encore de passer par de la téléphonie mobile). En clair, les données téléchargés depuis internet passent par le ciel, alors que l'envoi de données vers la toile passe par le bon vieux fil de cuivre.

Tarifs à calculer
Cette limite technique complique un peu la question des tarifs. Pour commencer, l'abonnement à une ligne ISDN revient à environ dix-huit francs de plus par mois qu'une ligne analogique. Ensuite, il faut compter environ 20 francs par mois pour un forfait destiné à l'envoi d'information (pas forcément nécessaire). Enfin, il faut payer le téléchargement par le satellite.

Plusieurs abonnements sont proposés. Pour moins de dix francs pas mois, l'internaute profite d'une connexion à un mégabits/sec. Chaque méga est facturé 2,5 centimes. Concrètement, un trafic d'un giga par mois avec l'abonnement de base revient à 27 francs. Pour 47 francs, le trafic est illimité et pour 69 francs, la bande passante atteint les seize mégabits.

Pas si cher
Coût par mois final (avec l'ISDN et le forfait de données "montant"): 65 francs par mois dans le premier cas, 85 francs dans le deuxième et 107 dans le troisième. Au final, la solution de skyDSL est tout à fait compétitive par rapport à de l'ADSL et se révèle nettement plus abordable que les solutions 100% satellite. Il faut cependant tenir compte de certaines limites.

Pour commencer la voie de retour n'a rien de comparable avec de l'ADSL 1200/200, par exemple. Ensuite "le temps de réaction", est un peu plus lent. Concrètement, sans l'ISDN, cela signifie qu'en téléphonant avec Skype, il y a un léger temps de retard. De même, il n'est pas toujours possible de jouer en réseau (jeux graphiques). Enfin, aux heures de pointe, le débit peut-être limité à 512 kilobits/sec.

Enfin, il faut savoir que l'installation du kit de démarrage facturé 99 francs, est un peu plus compliqués que pour de l'ADSL. Il faut en effet non seulement raccorder son PC au téléphone, mais aussi le relier à l'antenne satellite qu'il faut correctement orienter. Un logiciel permet de mener à bien cette seconde opération. Un processus toutefois pas très compliqué, qui ne devraient pas prendre plus d'une heure.

Xavier Studer

TrackBacks

URL TrackBack de cette note:
https://www.typepad.com/services/trackback/6a00d83451b69769e200d83473896d53ef

Liste des trackbacks de Internet à très haut débit par le satellite:

Commentaires

Voici encore de la concurrence pour les opérateurs. Car même si une partie passe par encore par eux avec cette solution, ils n'empochent plus leurs juteuses rentes de situation pour l'ADSL. Et lorsque il sera possible de commercialiser pour pas cher des systèmes 100% satellite, ils n'auront qu'à bien se tenir...

Rédigé par : Marc R | 12 fév 2006 13:32:58

bonjour,je déménage le 1 avril dans la commune de 2932 Coeuve dans le jura qui n'est pas couverte par l'ADSL...combien me couterait une installation a haut debit dans cette commune ?y comprisl'antenne-satellite et l'installation complète ? merci de ma répondre assez rapidemment

Rédigé par : roos | 23 mar 2006 16:45:52

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

A propos

La guerre entre les opérateurs de téléphonie et les câblo-opérateurs est des plus vives en Suisse. La télévision, le téléphone et internet sont de plus en plus étroitement liés. Les réseaux mobiles convergent avec le fixe. De nouveaux usages et de nouvelles technologies font leur apparition. Au travers de ce blog, le journaliste Xavier Studer traite des profondes mutations de l'univers telecom et multimédia helvétique.

> Suivre sur twitter

> Le blog de Xavier Studer

> TV, net, téléphone: la guerre des réseaux

> Flux RSS de ce blog

> L'émission Point Barre
sur Couleur 3


> Les podcasts audio
de Point Barre


> L'émission Nouvo

> Contact

Recherche sur ce blog



Accueil

Articles récents

Calendrier

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Catégories

Archives

Flux RSS