Les blogs | Le blog télécoms de Xavier Studer

« Swisscom teste le très haut débit à Zurich | Accueil | Téléphonie mobile: l'avenir aux services »

Publié le 26 janvier 2006 à 15:41 dans Téléphonie par IP

Netgear_1
Skype, qui vient de lancer sa version officielle 2.0 intégrant d'office la visiophonie, vise désormais clairement le marché de la téléphonie sans fil. La société rachetée récemment par eBay, dont la marque serait parmi les plus influentes du monde, selon l'étude annuelle du magazine en ligne brandchannel.com s'est associée au fabricant de produits informatiques Netgear pour lancer un téléphone Wi-Fi.

Le Skype Wi-Fi phone devrait être disponible dès avril 2006. Ce combiné permettra non seulement d'atteindre gratuitement l'ensemble de la communauté Skype, mais aussi de joindre n'importe quel abonné conventionnel grâce au service payant Skype Out.

A quoi bon un tel combiné alors qu'il est déjà si simple et avantageux de passer un coup de fil? Certaines petites sociétés, en choisissant un numéro SkypeIn (Disponible en Suisse depuis début décembre) pourront disposer à bon compte d'une infrastructure de téléphonie sans fil dans leur entreprise grâce à une borne Wi-Fi ou deux.

Si les ambitions de Skype peuvent paraître révolutionnaires, il est déjà possible de téléphoner en Wi-Fi avec nombre de smartphones. Par ailleurs, même si téléphoner en Wi-Fi peut sembler économiquement intéressant à certaines conditions, il faut encore que ces combinés soient aussi fiables que ceux qu'on utilise déjà tous les jours...

Xavier Studer

TrackBacks

URL TrackBack de cette note:
https://www.typepad.com/services/trackback/6a00d83451b69769e200d834a52dfb69e2

Liste des trackbacks de Skype s'attaque au téléphone sans fil:

Commentaires

Bonjour,

Faut-il rappeler que Skype pose un certain nombre de problèmes technico-légaux ?

Skype est un logiciel propriétaire, au même titre que MSN Messenger (sur lequel je m'étais déjà exprimé lors de la sortie du mobile de chat). Ceci implique que, dans le futur, rien (je dis bien RIEN) n'interdit à l'entreprise Skype de rendre son logiciel (ou son utilisation) payant(e). Il leur suffit de fournir une nouvelle version avec code d'activation payant et de mettre un ultimatum du style "dans deux mois, nos serveurs (par lesquels passent toutes les connexions [connexions, pas communications, mais sans connexion, pas de communication]) refuseront les connexions des versions antérieure à la 3.0". De la paranoïa ? Peut-être. Pour un particulier, c'est un risque acceptable, parce que, comme Skype nécessite un accès Internet, ça implique normalement la présence d'une ligne fixe. Quid du risque pour une PME ? PME qui aura probablement diffusé son tout nouveau numéro SkypeOut à tous ses clients. Elle sera pieds et poings liés à l'entreprise Skype, sous peine de re-changer de numéro.

Cependant, il y a en tout cas une alternative : OpenWengo (ou WengoPhone, ou Wengo). C'est une solution libre, sous GPL, développée par 9Télécom (je crois) en France. Où est la différence ? C'est du logiciel libre. Ceci implique que le lien 9Télécom-OpenWengo peut être ôté par n'importe qui ayant la motivation de faire un "fork", une version propre. Le logiciel se base sur des protocoles libres et documentés (ce qui n'est en rien incompatible avec de la confidentialité et de l'efficacité, au contraire).

Bref, Skype a encore un tout petit avantage sur OpenWengo (qui devrait sortir bientôt en version finale) dû à son ancienneté, mais sous peu, OpenWengo sera un remplaçant idéal à Skype. Évidemment, OpenWengo n'a pas (encore ?) de SkypePhone, mais a des tarifs concurrentiels (pour certains pays, inférieurs à Skype) pour les communications Internet-Monde Réel.

Bref, Skype, c'est bien, ça marche partout, mais c'est propriétaire. Et, à mes yeux, c'est un désavantage indéniable par rapport à des solutions GPL comme OpenWengo.

Meilleures salutations,

Didier Raboud

Rédigé par : Didier R | 27 jan 2006 19:02:25

La note de didier me laisse perplexe. C'est de la parano. Skype n'est pas seul sur le marché. Il ne peut pas menacer ses utilisateurs ainsi car dans quelle secteur d'activité y a-t-il autant de concurrence que dans celui des telecoms? Skype a toujours déclaré vouloir remplir ses caisses avec les services; d'ailleurs les opérateurs font partout la même chose...

Rédigé par : patrick roux | 28 jan 2006 08:49:26

Bravo Skype!.
Après des décennies de monopole de Swisscom je peux, grâce à Skype, téléphoner de Suisse en Espagne ou l'inverse pour moins de 2 (deux)centimes d'euros la minute (moins de 1.20 euros par heure!!) si j'appele un téléphone fixe et gratuitement si j'appelle quelqu'un disposant d'un ordinateur avec ADSL.

Didier dit: "Skype pose un certain nombre de problèmes technico-légaux" et il n'en expose qu'un seul. Est-ce que Skype va à l'avenir continuer la même politique de prix?
Personnellement je fais confiance à la concurrence pour celà.

Pour ma part, les propos de Didier sont du journalisme pas de l'information.

Rédigé par : Daniel R | 28 jan 2006 11:58:05

Bonsoir.

Que ce soit clair... J'utilise [encore] Skype. Et ce, pour deux raisons principalement : c'est gratuit (pour le moment et uniquement pour le PC-PC) et ça marche. J'utilise Linux et mes parents, eux, utilisent Windows et je suis à plusieurs milliers de kilomètres d'eux. Ça marche, et c'est tant mieux. D'un coté, c'est tout ce qu'on lui demande.

Par contre, il est à noter que si mon processeur était d'un autre type que compatible Intel x86 (soit tout ce qui tourne en 64 bits et tout le matériel Apple), je n'aurais pas accès à Skype. C'est un premier désavantage d'un logiciel dont le code source est fermé (ou, pour faire plus court : un logiciel propriétaire) : il n'est pas possible de faire des "portages" vers d'autres plateformes, vu que seule l'entreprise Skype détient les codes sources et ne fournit que des versions compilées (d'ailleurs, la dernière version n'est pas disponible sous Linux). Avec OpenWengo (et des milliers d'autres applications sous GPL), vu que TOUTES les sources du programmes sont disponibles sous GPL, réaliser un portage vers une plateforme ou un système d'exploitation différents est possible. Avec Skype, c'est impossible, par définition. Bravo l'inter-opérabilité. Pour mémoire, la distribution Debian est disponibles sous plus de 10 architectures processeur.

Pour revenir aux problèmes techniques : Skype marche à travers à peu près n'importe quel firewall (pare-feu) en utilisant des techniques, comment dire, "parallèles" ? Le protocole est crypté et propriétaire. Cela signifie que personne, autre que Skype, ne sait comment fonctionne le protocole Skype. Donc créer des filtres pour empêcher le passage du protocole Skype (entreprises qui veulent que leurs employés travaillent, ce n'est qu'un exemple d'application) est extrêmement difficile, vu que personne ne sait comment il est construit. Autre problème : vu que seule l'entreprise Skype sait comment fonctionne son programme. il est tout à fait possible (je n'ai pas dit "probable", j'ai dit "possible") que toutes les communications passent par des serveurs Skype et soient décryptées et enregistrées. Qui sait si le logiciel Skype n'enregistre pas mes frappes clavier ? Bien entendu, on est en droit de supposer (ce que je fais) que Skype est une entreprise honnête qui ne fait pas ce genre de choses, mais sans lecture du code de l'application, on ne peut PAS en être certain. De la paranoïa ? Sans doute, mais je crois que les principes sont parfois plus importants que les faits.

Pas convaincu ? Pourtant, en France, Skype a été interdit dans les environnements universitaires par l'Éducation Nationale pour des raisons similaires (soit risques liés à la confidentialité [universités et défense = lieux critiques] à la sécurité et l'impossibilité de savoir comment ça marche.)

(Hors-Sujet : Exemple de problème posé par un programme propriétaire, MSN Messenger : essayez d'envoyer un message contenant "download.php" (sans les guillemets) à un correspondant MSN Messenger. Vous verrez avec surprise que le message n'arrive jamais à son destinataire. Ceci se passe aussi entre deux clients libres, ceci implique que la censure se fait au niveau serveur et que tous les messages passent par des serveurs Microsoft et sont analysés. [voir Sources])

> Skype n'est pas seul sur le marché. Il ne peut pas menacer ses utilisateurs ainsi car dans quelle secteur d'activité y a-t-il autant de concurrence que dans celui des telecoms?

Je ne suis qu'à moitié d'accord. Skype, grâce à sa facilité d'utilisation et de pénétration des réseaux (le premier est un avantage, le second dépend) devient très populaire. Dans le marché de la VoIP, Skype possède un pourcentage [que je ne connais pas] important d'utilisateurs. Qui fait concurrence à Skype ? Maintenant, OpenWengo se positionne, mais je ne connais pas beaucoup d'autres prestataires qui permettent de faire des communications PC-vie réelle à des prix compétitifs [N.B. OpenWengo est moins cher que Skype pour les appels en Suisse]. Skype détient donc un monopole "de facto". Le monopole tue l'innovation et la concurrence, il suffit de voir Microsoft (vous voulez vraiment l'argumentaire sur la permière guerre des navigateurs, les failles WiFi qui ne seront pas résolues avant 2007 et tout le reste de mon arsenal ?). Bref. Concurrence, oui, mais dans le marché-niche de Skype, il faut me le montrer.

> Grâce à Skype, téléphoner de Suisse en Espagne ou l'inverse pour moins de 2 (deux)centimes d'euros la minute (moins de 1.20 euros par heure!!) si j'appele un téléphone fixe et gratuitement si j'appelle quelqu'un disposant d'un ordinateur avec ADSL.

Ceci n'est absolument pas une invention de Skype. Ni une exclusivité d'ailleurs. D'ailleurs, je l'ai déjà mentionné, OpenWengo est moins cher que Sype pour la Suisse et deux fois moins cher pour l'Espagne [voir sources].

> Est-ce que Skype va à l'avenir continuer la même politique de prix?

En fait, ceci ne dépend pas vraiment de Skype (mis à part leurs marges [et c'est là que OpenWengo fait à mon avis la différene]), mais des prestataires SIP-Phone de chaque pays. En fait, Skype, OpenWengo et autres acheminent les communications jusqu'à ces prestataires/serveurs et eux les transfèrent sur le réseau fixe pour un certain tarif. Bref, si je ne me trompe pas, ceci ne dépend pas fondamentalement de Skype et donc, le choix peut être basé sur d'autres critères que le prix (bien que, faut-il le répéter, OpenWengo est gagnant dans certains cas sur ce coup), comme, par exemple, la "philosophie" de développement (GPL ?).

> Pour ma part, les propos de Didier sont du journalisme pas de l'information.

Quelle est la différence ? Je pensais faire de l'information, serait-ce du journalisme ? J'espère qu'avec un peu plus de détail et de sources, ça ressemble plus à quelque chose de crédible.

Meilleures salutations, désolé de la longueur du message,

Didier

Sources et références :
GPL :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Licence_publique_générale_GNU
Censure Microsoft, MSN :
http://amsn.sourceforge.net/
Cinq raisons de bannir Skype :
http://www.atelier.fr/article.php?artid=30808&catid=17
Problèmes posés par l'utilisation de Skype® en milieu professionnel :
http://www.skypekiller.com/fr/skype-killer-dans-la-presse.cfm
Bannissement de Skype par l'éducation nationale française :
http://ratiatum.com/news2439_Exclusif_Skype_banni_par_l_education_nationale.html
Interdiction au CERN de Skype :
http://security.web.cern.ch/security/skype/
Tarifs Skype :
http://www.skype.com/products/skypeout/rates/all_rates.html
Tarifs OpenWengo :
http://openwengo.com/index.php?yawl[S]=wengo.public.whatIsIt&yawl[K]=wengo.public.aboutCallOut

Rédigé par : Didier R | 29 jan 2006 02:39:55

L'avantage de Skype sur Wengo, c'est le nombre d'utilisateurs! Skype, un peu à la façon d'un Microsoft, s'est imposé au niveau mondial, c'est ce qui fait sa force! Wengo de neuf telecom, comme toutes les solutions des opérateurs, n'ont de loin pas le même nombre de "clients"! Or, plus le réseau est vaste plus il est facile de téléphoner gratuitement au plus grand nombre CQFD...

Rédigé par : patrick roux | 29 jan 2006 13:16:16

Bonsoir,

en effet, Skype détient, de facto, un quasi-monopole sur les communications PC-PC. Ceci implique les faits suivants : grande communauté d'utilisateurs et contrôle sur toute la ligne. Cependant, je crois fermement que c'est un non-sens. On le voit avec Microsoft : le monopole est synonyme de frein à l'innovation et va clairement à l'encontre de l'interopérabilité.

Imaginez un court instant un marché des télécommunications où il ne serait PAS possible de passer un appel depuis un poste Swisscom vers un abonné Orange. Ça n'a évidemment pas de sens. Et bien, Skype, c'est ça : il n'est PAS possible d'appeler un autre SoftPhone (téléphone logiciel) et inversément. Ceci ne sera sans doute jamais possible, tant que le protocole de Skype restera fermé. [Open]Wengo se base sur des protocoles ouverts et normalisés (SIP, entre autres). Ceci implique que d'autres logiciels [et matériels] peuvent [sans restriction aucune] communiquer avec le programme Wengo. Je crois que c'est comme ça que la VoIP (téléphonie Internet) doit marcher : de manière ouverte, comme la téléphonie traditionnelle.

À mon sens, l'argument du monopole n'est jamais acceptable. [Je parlerais de Microsoft une autre fois.]

Meilleures salutations,

Didier

Liste de logiciels fonctionnant avec SIP :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Session_Initiation_Protocol#Impl.C3.A9mentations

Rédigé par : Didier R | 29 jan 2006 22:08:56

Cher Didier R,

Skype ne dévoile pas son code? Tant mieux! C'est une question de sécurité des communications. Immaginez que n'importe qui eit les clefs du fonctionnement de ce logiciel! Une sacrée chance pour les pirates du web...

Rédigé par : Plouc | 2 fév 2006 22:16:25

Bonjour,

Votre réponse dénote malheureusement d'une méconnaissance profonde du domaine de la sécurité informatique. Quelques exemples :

1. le programme GnuPG. Ce programme sert à sécuriser et authentifier des communications entre personnes. En gros, il s'agit de clés électroniques qui permettent de chiffrer des documents et e-mails. Le programme est libre et gratuit. Son code et ses principes de fonctionnement sont connus et documentés. Vulnérable ? Une équipe allemande a mis 6 mois, à l'aide d'un réseau d'ordinateurs (à la manière de [email protected]) pour inverser une clé (donc être capable de déchiffrer un document chiffré sans la clé privée du destinataire). 6 mois ! Sur une clé de taille standard (1 Kib, j'en ai une de cette taille). Et ceci, en connaissant parfaitement et d'un bout à l'autre la manière de fonctionner du programme. Vulnérable ? En doublant la taille de la clé à créer (ce qui est trivial à faire), on quadruple [au moins] le temps de calcul nécessaire pour casser la clé, sans augmenter significativement les temps nécessaires au chiffrage et au déchiffrage en possession des clés.

2. SSL. C'est le protocole utilisé pour sécuriser les transactions bancaires, entre autres. Son principe est connu est documenté. L'immense majorité des navigateurs internet implémentent ce protocole. Firefox l'implémente, pourtant, son code est intégralement sous licence libre et donc lisible par n'importe qui, pirates du web y compris. Pensez-vous vraiment que ce soit vulnérable ?

Bref. Votre argument ne tient pas la route. En aucun cas. Et je préfère largement faire confiance au "monde" (code libre, lisible par n'importe qui) qu'à une entreprise privée aux motivations économiques, mais chacun est libre.

Meilleures salutations,

Didier

Rédigé par : Didier R | 4 fév 2006 15:35:28

Perso j'utilise Skype pour toute opération de communication à travers l'internet, que ce soit pour les appels téléphoniques qui sont parfois gratuits ou à tarifs très bas ou bien pour la vidéo conférence qui se déroule dans des conditions inégales. ça remplace parfaitement le téléphone classique

Rédigé par : Téléphonie IP | 14 fév 2011 00:29:56

Je vous invite à essayer aussi Evaphone, il est super, facile à utiliser et vous permet de passer deux appels gratuits chaque jours vers le fixe et le mobile pour 5 minute

Rédigé par : Appeler gratuitement | 15 fév 2011 00:17:47

En fait j'ai essayé Gizmo, Evaphone Fring et autre mais je n'ai pas encore trouvé mieux que skype que ce soit pour la qualité sonore ou vidéo, et aussi les tarifications sachant que mes appels s'adressent aux USA

Rédigé par : Applications VoIP | 19 fév 2011 11:49:22

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

A propos

La guerre entre les opérateurs de téléphonie et les câblo-opérateurs est des plus vives en Suisse. La télévision, le téléphone et internet sont de plus en plus étroitement liés. Les réseaux mobiles convergent avec le fixe. De nouveaux usages et de nouvelles technologies font leur apparition. Au travers de ce blog, le journaliste Xavier Studer traite des profondes mutations de l'univers telecom et multimédia helvétique.

> Suivre sur twitter

> Le blog de Xavier Studer

> TV, net, téléphone: la guerre des réseaux

> Flux RSS de ce blog

> L'émission Point Barre
sur Couleur 3


> Les podcasts audio
de Point Barre


> L'émission Nouvo

> Contact

Recherche sur ce blog



Accueil

Articles récents

Calendrier

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Catégories

Archives

Flux RSS