Les blogs | Le blog télécoms de Xavier Studer

« Un cellulaire AM/FM sous la loupe | Accueil | 6,9 millions d’iPhone en trois mois »

Publié le 21 octobre 2008 à 15:42 dans Produits et tests

Symbiang Le système d'exploitation pour mobiles Symbian se développe pour mieux contrer l'iPhone et le lancement de nouvelles plateformes logicielles comme Android de Google. La fondation Symbian peut désormais compter sur le soutien de douze nouveaux membres, selon un communiqué.

A première vue, cette liste de douze noms est moins prestigieuse que celles des pères de la fondation. Mais en y regardant de plus près, on relèvera notamment deux noms parmi les douze: le géant des télécoms chinois Huawei et le stratégique fabricant de puces ARM.

Dans le détail, la Symbian Fundation peut encore compter sur CleNET (des consultants chinois), Flander (développeurs Symbian), Fujisoft (développeurs japonais), InnoPatch Software (développeurs), Red Bend (fournisseurs de logiciels), Scalado (imagerie), Symsource (développement mobile), Trango Virtual Processors (virtualisation) et Visa (payement en ligne).

50 sociétés
Ces douze partenaires, dévoilés lors du Symbian Smartphone Show de Londres, se rajoutent à ceux des pères de la fondation: Nokia, AT&T, LG Electronics, Motorola,  NTT Docomo, Samsung, Sony Ericsson, ST-NXP, Texas Instruments et Vodafone. Au total, ce sont désormais une cinquantaine de sociétés télécoms qui soutiennent le renouveau de ce système d'exploitation.

Rappelons que Symbian, qui fait fonctionner des millions de téléphones dans le monde, est en cours de rachat par Nokia (Notre note du 24 juin). Le numéro un mondial finlandais met actuellement les bouchées doubles pour transformer d’ici 2009 Symbian en une fondation qui publiera un système totalement open-source à l'horizon 2010.

Double défi
Le défi est double pour la fondation. Premièrement, il s’agit d’unifier les différentes versions de Symbian et d’assurer une certaine rétro-compatibilité pour ne pas péjorer le développement d’applications en cours. Il s'agit notamment, par exemple,  de fusionner le monde UIQ de SonyEricsson et le Symbian de Nokia.

Deuxièmement, la fondation, de par son statut, doit s’assurer le soutien d’un maximum de développeurs dans le monde. Il s'agit de faire face à la multiplication des applications pour des systèmes comme l’iPhone ou Android de Google.

Xavier Studer

TrackBacks

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d83451b69769e20105359f832e970c

Liste des trackbacks de Symbian: nouveaux partenaires:

Commentaires

Pour le second défi, il va falloir que symbian fasse aussi, malheureusement, dans le 'bling-bling' pour contrer les deux systèmes mentionnés:( J'espère que cela restera optionnel et que nous pourrons continuer à nous servir efficacement des nos téléphones sans stylet, sans la 2e main et sans gymnastique digitale!

Rédigé par : LolZ | 21 oct 2008 22:02:10

Difficile aujourd'hui d'expliquer que parfois c'est plus facile sans tactile, je compatis. Cela dit, un stylet et reconnaissance de caractères efficace...

Rédigé par : Xavier Studer | 21 oct 2008 22:14:00

Mais tout cela suppose l'utilisation de la 2e main. Je suis tout à fait d'accord que parfois cela peut être un plus (pour prendre des notes, par ex). Mais il doit rester possible d'utiliser l'appareil pour bien des fonctions avec une seule main, justement pour que l'on reste, nous aussi, mobiles! Passer un coup de fil, envoyer un sms, prendre une note audio...

Rédigé par : LolZ | 22 oct 2008 01:08:24

Peut-être que l'avenir est à la multiplication des modes de saisie. Tactile + stylet + clavier? A utiliser en fonction de ses possibilités ou de ses besoins.

Rédigé par : Xavier Studer | 22 oct 2008 08:24:15

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

A propos

La guerre entre les opérateurs de téléphonie et les câblo-opérateurs est des plus vives en Suisse. La télévision, le téléphone et internet sont de plus en plus étroitement liés. Les réseaux mobiles convergent avec le fixe. De nouveaux usages et de nouvelles technologies font leur apparition. Au travers de ce blog, le journaliste Xavier Studer traite des profondes mutations de l'univers telecom et multimédia helvétique.

> Suivre sur twitter

> Le blog de Xavier Studer

> TV, net, téléphone: la guerre des réseaux

> Flux RSS de ce blog

> L'émission Point Barre
sur Couleur 3


> Les podcasts audio
de Point Barre


> L'émission Nouvo

> Contact

Recherche sur ce blog



Accueil

Articles récents

Calendrier

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Catégories

Archives

Flux RSS