Les blogs | Le blog télécoms de Xavier Studer

« iPhone: dernières rumeurs | Accueil | iPhone 3G: l'App Store est ouvert »

Publié le 10 juillet 2008 à 00:45 dans Convergence , HSDPA, HSUPA, 4G , Internet , Produits et tests , Réseaux mobiles

Swisstxt20080709_9314978_2Après une semaine (j’ai reçu l’iPhone le 2 juillet à Zurich) d’utilisation intensive de la « bête », petit listing des forces et faiblesses de l’iPhone 3G. Je l’ai souvent comparé avec le téléphone multimédia de référence aujourd’hui sur le marché, le Nokia N95.

UMTS et HSPA
L’accès au web via Safari est beaucoup plus rapide qu’auparavant. Sur un site mobile comme tsrmobile.ch, l’affichage est quasiment instantané alors qu’il faut compter une douzaine de secondes pour des pages lourdes. La connexion avec les réseaux 3G est près de 3 fois plus rapide qu’en Edge. Fait intéressant, l’iphone est généralement un tiers plus rapide que le N95 qui surfe sur les mêmes réseaux (2G, 3G et wifi).

GpsGPS
Le GPS est très rapide, environ 5 secondes pour vous positionner sur la carte (pour le N95, ceci prend généralement plus d’une minute). Autre avantage : le menu pour calculer un itinéraire est simplissime. Deux gros désavantages toutefois : l’iPhone est limité aux cartes Google, il n’est pas possible de télécharger des cartes plus précises ou plus riches. Et puis ce GPS est limité aux automobilistes, il n’est pas possible d’activer une option piétons ou cyclistes, des options actuellement de plus en plus demandées par le public.

Player vidéos

La soupe à la grimace, seuls 2 types de vidéos sont accessibles: Youtube et les podcasts. Aucune autre source de vidéo n’est possible et Apple nous a précisé officiellement à Zurich  qu’aucun player flash (8 ou 9) n’était prévu. Ce désavantage est toutefois, selon moi, largement compensée par l’incroyable qualité de l’image des podcasts. J’ai téléchargé le dernier Geopolitis de Xavier Colin, résultat impeccable, tout à fait adéquat pour de longues émissions de TV ou des films, même sur un écran de près de 8,8 cm de diagonale affichant 480 x 320 pixels.

Appareil photo
Il est clair que le N95 (avec ses 5Mégapixels) est meilleur mais dans des conditions faciles de lumière, la différence est légère. Et l’iPhone dispose d’un énorme avantage: la rapidité de prise de vue. La photo est prise instantanément alors que le N95 met 2-3 secondes pour réagir. L’iPhone n’a toutefois ni zoom ni flash: à oublier dès qu’il fait un peu sombre (alors que le N95 fait des photos d’une qualité saisissante en pleine nuit).

Ecran tactile
Fidèle à lui-même, l’écran d’Apple va enthousiasmer presque tous les nouveaux utilisateurs. Cet écran montre toutefois ses limites dans la saisie de texte. L’iPhone est un appareil qui se pilote souvent à 2 mains (avec les 2 pouces ou les 2 index pour une saisie rapide de texte) et contrairement aux mobiles traditionnels, il est quasiment impossible de taper un SMS en marchant ou à vélo. Composer un no de téléphone (les touches sont pourtant beaucoup plus grosses) est également des plus difficiles en mouvement.

Visual voicemail
Cette fonction est des plus pratiques: elle vous permet de voir sur l'écran l'ensemble des messages déposés sur votre boite vocale. Ceci permet d'accéder directement au bon message sans devoir naviguer au sein de la boite vocale. Petite précision: seul Swisscom offre pour l'instant cette fonction.
Menus
Radio: le grand manque
Etonnant : l’iphone ne dispose pas de radio. Passe encore pour la radio FM mais pourquoi n’est-il pas doté d’une application pour écouter les stations via le réseau ? Pour rappel, le N95 propose les 2 radios,  FM et internet.

SMS, bluetooth, renvoi d’appels : l’iPhone est mauvais
SMS : vous ne pouvez que recevoir un SMS. Impossible de le transférer, de le réenvoyer ou de le mettre en brouillon pour le finir plus tard.
Le Bluetooth (presque) inutile : il ne sert qu’à connecter une oreillette. Impossible de transférer vos photos ou contacts à un autre mobile ou un PC !
Renvoi d’appels : activé, il renvoie tous les appels sans réponse vers la boite vocale. L’iPhone ne permet pas de faire une différence entre les appels auxquels on ne répond pas, ou ceux survenant lorsque vous êtes déjà en communication.

Au niveau de l’autonomie, les performances de l’iphone sont acceptables, sans plus : entre 2h 30 et 4h d’utilisation moyenne (qq emails et vidéos youtube, photos, internet). En veille, l’appareil a tenu entre 9h et 17h.

Autres défauts en bref :
-      impossible de changer la batterie, il faut envoyer l’iPhone au service après-vente
- pas possible de faire un copier-coller de texte
- pas de câble vidéo fourni d'office 
- synchronisation avec itunes: avantage, l’iPhone se recharge lors de la synchronisation  MAIS il n’y a pas de rapport de synchronisation. Vous ne savez pas quels contacts, photos, vidéos, etc. ont été modifiés ou supprimés sur l’iPhone et/ou le PC.
- pas d’infrarouge
- impossible d’insérer une carte mémoire additionnelle
- pas d’envoi de MMS possible
- pas possible d’utiliser l’iPhone comme modem. Ceci est regrettable ! Avec de forfaits à 1000MB, cette option serait très utilisée !
- le téléchargement de musique n’est possible qu’en wifi : impossible d’accéder à la boutique itunes en edge, UMTS ou HSPA.

Critiques à nuancer
App
La stratégie ouverte d’Apple basée sur le sdk (software development kit) et l’app store permet d’envisager des solutions plus ou moins rapides aux gros défauts de l’iPhone 3G. Nous avons ainsi trouvé sur le web les applications suivantes : capture vidéo ,application MMS et des rumeurs évoquent un player en préparation. L'app store doit ouvrir ses portes officiellement le 11 juillet.
Les applications web également fournissent des centaines d’applications (près de 2000 le 10 juillet 2008) plus ou moins utiles et souvent gratuites : jeux, musique, localisation, médias, business, vidéo, médicales, flux rss, news, traducteur, détecteur de réseau, météo, etc.

Mon commentaire
L'iPhone 3G tient ses promesses, d'autant plus que ses défauts de jeunesse risquent très vite d'être corrigés, les autres smartphones sur le marché n'ont de loin pas le même potentiel de développement et d'amélioration.
Il faut ajouter à ceci que Steve Jobs a très honnêtement et simplement reconnu le 9 juin dernier à San Francisco que l'iphone était trop cher. Les baisses de prix par rapport à l'iPhone 2G sont importantes et les forfaits trafic de  données d'Orange et Swisscom sont intéressants. Même si l'iPhone reste un appareil cher (la facture du client moyen devrait avoisiner les 100.-/mois), Apple devrait facilement atteindre son objectif: 10 millions d'iPhones vendus en 2008, soit 1% du marché mondial (informations complémentaires).

Nicolas Rossé

TrackBacks

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d83451b69769e200e553ad7da08834

Liste des trackbacks de iPhone 3G: test exclusif:

Commentaires

La liste des faiblesses de l'iphone 3G est tout de même impressionnante. Certaines sont certes mineures mais l'absence de radio sur l'iphone 3G par exemple est une grosse lacune.
Merci à N.Rossé pour son papier très fouillé. Mais où est donc passé xavier studer?

Rédigé par : dave.s.schnell | 10 juil 2008 03:10:58

T'ai qui pour avoir le test de l'Iphone 3G avant tout le monde ?!!! tout ceque tu dis on le sais !! pfff

Rédigé par : momo | 10 juil 2008 06:01:39

L'auteur de ce blog a oublié une faiblesse majeure de ce téléphone: son émission électromagnétique. Ce dernier à un niveau d'émission qui le place parmi les 10 pires téléphones de tout le marché avec 1.38 watt/kg et même 2.q watt/kg en wifi. D'ailleurs ca n'est peut être pas pour rien que l'info est si difficile à trouver. Ca sera à chacun-e de se déterminer, mais. pour moi c'est inacceptable.

(source: http://www.maxiapple.com/2008/06/iphone-3g-10-raisons -de-le-detester.html?showComment=1214504100000

http://www.guerir.fr/magazine/telephones-portables/ liste-des-das-des-principaux-telephones-portables/)

Rédigé par : Marie-Noëlle Baechler | 10 juil 2008 07:08:41

Merci à Nicolas pour avoir passé du temps sur ce téléphone, afin d'éviter à certain d'entre nous d'en perdre par la suite, pendant deux ans ;-)

L'analyse me semble tout à fait pertinente (et rejoint celle de Dave Pogue: http://www.nytimes.com/2008/07/09/technology/personaltech/ 09pogue.html?ex=1216180800&en=9b48d96360ce03d7&ei=5070&emc=eta1).
J'aurais pour ma part encore une ou deux questions:

Au niveau du GPS D. Pogue affirme que la faiblesse de l'antenne a tendance à le rendre inopérant à l'intérieur d'une voiture... ? Quand au système de carte, TomTom affirme avoir une application pour l'iPhone (http://www.reuters.com/article/topNews/idUSB46553120080609).

Serait-il possible de faire une essai avec QIK (www.qik.com) pour voir si le stream est bien géré par l'iPhone ?

Est-ce que des test avec des applications du type social network tel que Facebook ont été utilisées ?

Et une dernière question, un revendeur m'a dit hier qu'il n'y avait que 15'000 iPhones pour l'ensemble de la Suisse, et que les clients d'Orange seraient livrés en août... est-ce que l'information est crédible ?
Merci :-)

Rédigé par : stéphane koch | 10 juil 2008 07:40:48

C'est possible d'écouter la radio par le réseau, voir par exemple http://somafm.com/ qui a une toute nouvelle interface pour l'iphone et qui permet d'écouter le flux...

Rédigé par : MoxFulder | 10 juil 2008 08:12:48

" Et puis ce GPS est limité aux automobilistes, il n’est pas possible d’activer une option piétons ou cyclistes, des options actuellement de plus en plus demandées par le public. "

Je ne comprends pas ; j'ai eu tendance à entendre l'inverse, comme quoi en voiture le GPS de l'i-Phone s'avérait inadapté.

Qu'est-ce que tu appelles " option piéton " ?

Rédigé par : Olve | 10 juil 2008 08:27:24

Le copier/coller serait un minimum. Apple est vraiment nul sur ce coup.

Rédigé par : iaorana | 10 juil 2008 08:30:13

La liste de défauts me semble plus ressembler à une liste de fonctionnalités que le iPhone ne possède pas, contrairement à d'autres appareils. Quand je lis que l'appareil ne dispose pas de port infrarouge, cela me fait sourire: qui utilise encore l'infrarouge aujourd'hui? c'est un peu comme quand on reprochait au premier iMac de ne pas intégrer de lecteur de disquettes... Il aurait mieux valu raisonner en terme de scénarios probables d'utilisation et identifier lesquels de ces scénarios sont supportés par l'iphone (et comment) et lesquels ne le sont pas. Si limiter le nombre de fonctions permet d'utiliser l'appareil plus facilement dans la plupart des situations, alors c'est certainement préférable, à moins d'être un geek obsédé par les fonctions.

D'ailleurs, vous en faites vous même indirectement le constat quand vous indiquez que l'appareil photo de l'iPhone est nettement plus rapide que celui du Nokia, ce qui est probablement en grande partie lié à sa résolution inférieure.

L'absence de batterie amovible, qui est probablement l'un des défauts les plus régulièrement cité depuis le lancement de l'iPhone en juin 2007 pourrait s'avérer être un avantage, expérience faite: récemment, j'ai du changer la batterie de mon Nokia E65 et j'ai constaté à cette occasion qu'il était peut-être préférable d'être équipé d'un appareil dont le fabricant s'engage à changer la batterie en quelques jours ouvrables - c'est le cas d'Apple - plutôt que de devoir se livrer à un vrai parcours du combattant pour changer la batterie soi-même: d'abord parce que la batterie n'était disponible chez les 3 opérateurs que sur commande (2 à 3 semaines); ensuite parce que la batterie, élément amovible, était (injustement) considérée comme un accessoire disposant d'une garantie de 6 mois seulement - la mienne est morte après 10 mois - Apple semble ne pas adopter cette stratégie et offrir la même garantie sur la batterie que sur l'appareil; enfin, parce que mon opérateur m'a proposé, dans un premier temps, d'envoyer tout l'appareil en réparation (plus de 10 jours) après que j'aie indiqué qu'il me paraissait anormal que la batterie ait une durée de vie aussi courte.

L'absence de distinction entre type de renvois me semble une bonne chose pour la très grande majorité des utilisateurs: d'une part parce que c'est rare de traiter les types de renvoi différemment, d'autre part parce que c'est un sujet d'incompréhension récurrent - j'ai réalisé il y a quelques années une étude sur le sujet. Il sera toujours possible pour les geeks de programmer son appareil en utilisant directement les commandes "réseau". D'ailleurs, les fabricants, y compris Nokia, se sont bien rendus compte que la plupart du temps les utilisateurs programment les différents renvois de la même façon puisqu'ils proposent aussi, depuis quelques années, une commande globale.

Quant à l'absence de MMS, pourquoi faudrait-il payer pour l'envoi d'une photo alors que je peux le faire par mail et que cela est compris dans les forfaits données associés à l'iPhone? Sans parler du risque non négligeable de transmission infructueuse d'un MMS... en particulier lorsque le réseau de l'opérateur n'autorise pas l'envoi d'un fichier supérieur à une taille X et que l'appareil émetteur ne l'indique pas.

Bref, je ne suis pas en train de dire que l'iPhone n'a pas de défauts mais j'aurais trouvé plus intéressant d'aller plus loin qu'une liste de fonctionnalités absentes. Il m'aurait intéressé de savoir si
1. l'appareil glissait moins des mains - une critique récurrente des utilisateurs de la première version;

2. s'il était nécessaire de redémarrer l'appareil - c'est hélas le cas sur mon Nokia - lorsque l'on change de mode - GSM ou 3G -, ce qui peut s'avérer très pratique: rester en mode GSM quand on n'est pas connecté à internet permettant d'économiser sérieusement les batteries;

3. si le handover entre GSM et 3G se faisait correctement pendant une conversation; sur nombre d'appareils, c'est désastreux.

J'aurais aussi mis en évidence quelques avantages majeurs: la facilité de prise en main par rapport à un appareil de type Nokia, un processus de mises à jour logicielles transparent (nettement supérieur au processus fastidieux et instable de mon Nokia... sans compter que la mise à jour efface les données présentes sur l'appareil, incroyable en 2008).

Merci néanmoins pour le compte-rendu!

Rédigé par : Pascal Magnenat | 10 juil 2008 08:40:21

Hello, j'ai question en rapport à avec la VOIP. Est-il possible de ce connecter à un server SIP ?
en wifi ainsi qu'en 3G ?
merci de votre réponse.

Rédigé par : boubo5 | 10 juil 2008 08:50:20

En passant... Sur sa page de pub pour l'iPhone, Swisscom met en avant son réseau mobile haut débit HSUPA qui permet de surfer théoriquement à 7.2 Mbits/s en download et 1.4 Mbits/s en upload... Le seul problème c'est que l'iPhone (à l'instar de ses concurrents) ne peut surfer qu'avec la norme inférieur HSDPA : download 3.6 Mbits/s et 384 Kilo bits/s... A l'heure ou la mise en ligne d'information prend de l'essor, c'est une donnée importante. Un autre exemple de l'approche con-sommateur, dans leur manière de communiquer, des opérateurs télécoms...
A ma connaissance seuls quelques fabricants ont certains modèles compatibles avec HSUPA (Toshiba, HTC, LG). On peut noter que le Nokia N96 qui va bientôt sortir ne possède pas cette norme...

Rédigé par : stéphane koch | 10 juil 2008 08:58:57

Et pendant que l'on est dans la communication mensongère.... La pénurie concernant la disponibilité de l'iPhone demain se précise... C'est un problème au niveau mondial (22 pays):
.

Vers une pénurie d'iPhone 3G les premières semaines de sa sortie ?
http://www.mobinaute.com/150806-penurie-iphone-3g-semaines-sortie.html

Alors il va falloir vous lever tôt ;-)

Rédigé par : stéphane koch | 10 juil 2008 09:05:01

Dernière news de la part du Service client de Swisscom: il n'y aurait que 7000 appareils disponibles pour l'opérateur dans un premier temps (toute la Suisse). Cependant, la personne du service client a précisé que Apple ne voulait pas livrer trop de pièces à la fois... ;-) Et que par conséquent, Swisscom devrait recevoir de nouveau téléphones dès la semaine prochaine... Ce qui me porte à croire que la principale préoccupation de la pomme c'est le marketing du produit et non la satisfaction du client... Mais à décharge des aficionados de la marque, on est libre de choisir ;-)

@Pascal Magnenat: tu soulèves un problème important, au niveau de la confidentialité de l'information, concernant le renvoi de l'appareil pour changer la batterie . En effet, combien de personnes vont être capable (ou conscientes) de "nettoyer" correctement leur téléphone (des données personnelles) avant de l'envoyer à Apple.. ? ;-)

Rédigé par : stéphane koch | 10 juil 2008 09:59:57

@ Marie-Noëlle Baechler: le rayonnement de l'iPhone 3G est en effet très élevé (1.38 W/kg) et très proche des appareils tels que les Blackberry (Blackberry Pearl 8120, 1.48) ou Palm Treo. Le Nokia N95 fait très nettement mieux sur ce terrain là. Selon les versions, le rayonnement du Nokia est plus de 3x plus faible (entre 0.4 et 0.72). Ce n'est pas un défaut anodin, surtout si l'on appelle fréquemment sans oreillette. La valeur limite légale est fixée à 2.0 W/kg tandis que certains préconisent par précaution une valeur de 10x inférieure, soit 0.2 W/kg. PS: j'ignore si les valeurs SAR que j'indique ici ont été mesurées selon la même norme.

Rédigé par : Pascal Magnenat | 10 juil 2008 10:09:32

"contrairement aux mobiles traditionnels, il est quasiment impossible de taper un sms à vélo"

... sans commentaire ...

Rédigé par : Alex Therrier | 10 juil 2008 10:34:20

GPS
@S.Koch. Ai testé le GPS dans une voiture très légère: les données passent même si l'actualisation est évidemment plus lente qu'à l'air libre. N'ai pas testé dans un véhicule standard ou 4*4 mais le responsable Apple présent à Zurich mercredi 2 juillet a reconnu la "sensibilité" (donc la faiblesse NDLR) de l'antenne de l'iphone.
@Olve. L'option cycliste ou piéton (qui existe sur le N95) permet d'afficher un parcours intelligent et réaliste, elle prend en compte les parcs, les passerelles, les zones piétonnes voire les escaliers. Exemple avec un parcours à Genève: l'iphone m'indiquait une distance de plus d'un km entre 2 points alors que le N95 suggérait de traverser un parc pour un parcours de 500m.

Rédigé par : N.Rossé | 10 juil 2008 10:43:58

Merci pour cette critique pour une fois objective d'un produit Apple.

J'ai rien contre cette marque, hormis sont orientation ultra marketing, c'est à dire cette capacité à faire de l'extraordinaire avec ce que tous les autres fond déjà depuis longtemps... bref, devant tout ce ramdam médiatique, la question que je me pose toujours est : "Mais que trouvent-ils à cet iPhone ?"

Dans mon usage quotidien, j'utilise surtout les connexions data UMTS, Ok Apple rattrappe le coup sur ce point, mais je l'utilise en tant que modem... que je connecte via bluetooth... L'iPhone est dans les choux !

Quand je peux pas utiliser un ordi, j'aime bien pouvoir éditer mes messages, donc utiliser le copier/coller, surtout entre email (et SMS quand c'est urgent)... encore raté pour l'iPhone.

Bon j'utilise aussi la radio (FM) et parfois la vidéo, mais c'est plus un gadjet que je n'utiliserais pas s'il n'y en avait pas.

J'utilise aussi mon téléphone comme clef USB (via USB ou Bluetooth). Idéal pour transférer des fichiers entre machines non équipées de soft propriétaires pour l'accès au téléphone.

Point positif quand même : les 5 secondes de fix pour la GPS, c'est un bon point.

Voilà mon téléphone à bientôt 3 ans...

Encore une petite remarque par rapport a l'utilisation du data chez Swisscom... s'il ne facturait pas 300ko à chaque connexion depuis l'étranger (Via les data option, vous avez besoin de 10ko pour checker votre mail et Swisscom vous en facture 300ko, j'apprend donc régulièrement à la fin du mois que ma consomation à été de 100mb alors que j'ai utilisé à peine 5mb... belle arnaque (depuis la Suisse c'est un poil mieux)) Idem pour la pwlan en Suisse... en gare le train s'arrête 5 minutes, le temps de checker le mail... swisscom me facture 15 minutes...).

Alors le jour ou je payerais ce que j'utilise vraiment, ma consomation explosera sans doute. Mais là, je fais tout mon possible pour éviter de l'utiliser...

Rédigé par : pomme | 10 juil 2008 10:44:04

un peu léger ce test. A vous lire, on croirai presque que l'iphone est un défaut ambulant. TEst pourri qui n'est pas à la hauteur de ce que l'on peut lire ailleurs sur la toile.

Rédigé par : ab | 10 juil 2008 11:05:25

Vous indiquez : En veille, l’appareil a tenu entre 9h et 17h.

Est-ce une erreur dans votre article, ou doit-on considérer que ce téléphone ne peut, même en veille, pas couvrir une journée hors du domicile?

Ce serait certainement un point à mettre en avant pour éviter que les nombreux acheteurs potentiels au lancement, aient un désillusion massive après 9h d'utilisation.

Rédigé par : Michel | 10 juil 2008 11:14:42

Vraiment pas parfait le iPhone. Je vais attendre la version 3. Je dois dire que ce qui me fait peur, c'est le coût communication chez Swisscom qui souvent est plus proche de l'arnaque que du service client. J'ai déjà eu des problèmes de facturation avec la clé USB-natel pour internet sur mon Mac et qu'il faut se battre pour récupérer ses sous. L'expérience des premiers utilisateurs, testeurs et payeurs des nouveaux produits Swisscom me servira à me déterminer. Mais aura-t-on un jour un produit parfait? je crois que le système veut que nous changions chaque année de téléphone. C'est une société de consommation un peu débile. Les premiers acheteurs de iPhone doivent être heureux de voir ce nouveau produit, moins cher, un peu plus complet mais avec des lacunes jusqu'à l'an prochain.

Rédigé par : Niblas | 10 juil 2008 11:34:57

@S.Koch. Petites précisions quand aux débits maximaux: HSUPA concerne le débit en upload, HSDPA en download (7.2 ou 3.6). En download, Swisscom est meilleur qu'Orange: son 7.2 Mbits/s commence à s'étendre dans les grandes villes. Le réseau Swisscom en 3.6 Mbits/s est par ailleurs plus étendu que celui d'Orange.
Concernant l'iphone, vous avez raison, il est incapable de profiter d'un réseau à 7.2 Mbits/s. Mais il ne faut pas oublier que ces débits sont partagés entre les utilisateurs: de ce point de vue, le réseau Swisscom à 7.2 Mbits/s n'est donc pas inutile.

Rédigé par : N.Rossé | 10 juil 2008 11:58:18

@Michel. Comme indiqué, j'ai testé l'appareil très intensément, ce qui ne correspond vraisemblablement pas à l'utilisation de l'utilisateur moyen.
Les chiffres que je donne sont donnés par l'iphone. Dans l'onglet "Réglages", un sous menu "Utilisation" vous indique le temps d'utilisation et le temps "En veille".
Lors d'une journée test poussée, la batterie était vide après 4h d'utilisation + 9h en veille.

Rédigé par : N.Rossé | 10 juil 2008 12:09:17

Y aura-t-il un reportage au 19:30 ce soir ?

Et Nicola R., j'ai compris ton problème de l'autre soir, et au moins, l'article a été posté dans la nuit ! ;)

Rédigé par : Benjamin E. | 10 juil 2008 12:09:36

Vive l'HTC Diamond

Rédigé par : Windows Man | 10 juil 2008 12:39:48

Ce qui est sympa, c'est de téléphoner avec Skype depuis un spot wi-fi gratuit. Le reste, c'est pour soutenir les opérateurs parce qu'ont les aime bien.

Rédigé par : User | 10 juil 2008 14:47:22

Me suis inscrit sur le formulaire Orange le premier jour de sa mise en ligne... pour finalement apprendre que cela ne servait à rien... que je peux commander aujourd'hui via la hotline pour une livraion dans 2 à 3 semaines! :-(

Rédigé par : Pascal Magnenat | 10 juil 2008 14:51:20

@ab: Je me permettrais humblement de soutenir le test fait par N. Rossé, il est de très bonne qualité - surtout si vous lisez les tests du Matin et du Temps qui comportent nombre d'erreurs et approximations. J'ai pris la peine de lire plus d'une dizaine d'analyses au niveau international et je n'ai pas trouvé de quoi "épingler" N. Rossé ;-)


Cela étant dit, ce n'est pas parce que l'on est critique vis à vis de l'iPhone, que l'on conseille de ne pas l'acheter. D'ailleurs pour l'utilisation que vont en faire la plupart des gens, c'est un bon outil - mais de la à dire qu'il est parfait... ;-)

De plus, on ne peut que constater que la communication de l'entreprise ne correspond pas vraiment à la réalité du produit, il est donc utile que des blogs comme celui-ci puissent, de manière collaborative, décortiquer le produit afin que le consommateur puisse l'acheter en connaissance de cause :-) Me concernant, ça m'a permis de me faire une réelle opinion par rapport à la qualité du produit, et de connaître aussi quelles seraient ses limites pour mon propre mode d'utilisation.

@N. Rossé: HSUPA: Donc, si je vous lis entre les ligne, les utilisateurs du réseau de Swisscom (et Orange) s'expose à une baisse de la qualité de service durant ces prochains mois, étant donné l'arrivée sur ce le réseau HSUPA d'un grand nombre de nouveau utilisateurs bénéficiant d'un abonnement "Data" (plusieurs dizaines de milliers).. ? ;-)

Et concernant la qualité du signal, je suis en effet heureux que depuis quelques jours je ne soit plus en EDGE sur 80% du trajet entre Genève et Lausanne avec ma carte Unlimited ; et encore un peu malheureux d'être toujours restreint à la faible bande passante du dit protocole EDGE au N° 109 de la rue de Lyon, à Genève ;-) Bref la réalité du terrain est parfois différente de la comm. ;-)

Rédigé par : stéphane koch | 10 juil 2008 15:01:19

@MoxFulder. L'application somafm fonctionne mais uniquement pour leur bouquet de 14 radios. Ai d'autre part testé le nouveau site de la RSR (mobile.rsr.ch): impossible d'y écouter les audios alors que cela fonctionne très bien avec le N95.

Rédigé par : N.Rossé | 10 juil 2008 15:30:53

Pour être sincère, les renvois d'appels sont mémorisés sur le réseau et non le téléphone, donc rien n'empêche de demander à Swisscom un changement, de le faire via codes *#xx# ou de conserver ses réglages actuel...
Pas vraiment grave non plus...

Rédigé par : iSéb | 10 juil 2008 16:27:56

Je viens de tester le site mobile.rsr.ch et tout fonctionne parfaitement sur mon iPhone V1. Etrange que cela ne fonctionne pas avec le 3G...

Rédigé par : iPhony | 10 juil 2008 17:53:34

@Benjamin E. Un reportage est prévu vendredi soir au 19:30, il sera suivi d'un commentaire de votre serviteur.

Rédigé par : N.Rossé | 10 juil 2008 17:57:02

@ab Il est dommage que vous n'ayez pas lu mon papier jusqu'au bout...
Je vous recommande donc encore une fois les 2 derniers paragraphes de synthèse dans lesquels j'explique pourquoi les points faibles sont à nuancer (grâce à l'App store mis en ligne cet après-midi déjà).
Mon commentaire (très subjectif) n'a d'ailleurs pas changé: l'iphone tient ses promesses! Pour d'autres infos: http://www.tsr.ch/tsr/index.html?siteSect=200001&sid=9315726

Rédigé par : N.Rossé | 10 juil 2008 18:05:35

@S.Koch. L'arrivée massive de clients data signifie en effet une baisse de qualité des prestations actuelles. Carsten Roetz de Swisscom m'a précisé que l'opérateur peut réagir relativement rapidement (qq. jours) en cas de surcharges en augmentant la puissance des cellules (cette mesure est bien sûr limitée au max légal NDLR) ou en en rajoutant sur la même station. Ceci ne passe donc pas par la mise à l'enquête de nouvelles implantations.

Rédigé par : N.Rossé | 10 juil 2008 18:13:45

Pfff Renseignez vous avant d'écrire un test... HSPA ... HSDPA oui ca on connait pff

Rédigé par : dk53 | 10 juil 2008 18:15:35

WHAT A MISERABLE FRUSTRATION, WHAT A SHAME FOR APPLE!
COME ON: WHAT'S THIS? 5 OR 10 PHONES AND HUNDREDS OF FRUSTRATED CUSTOMERS WAITING IN ROWS...! TO HEAR WHAT: WE ARE OUT OF STOCK....................!

I'LL BUY A NOKIA!
BYE

Rédigé par : Salom | 11 juil 2008 10:25:40

Bonjour, très bon test. Mais j'ai quand même une question, l'iphone ne sait pas lire du flash, alors que l'on peut lire des vidéos sur youtube qui elles, sont pourtant en flash ?! où est l'erreur ?

Rédigé par : Bobo | 11 juil 2008 10:28:03

Et voilà, les prix entre Orange et Swisscom indiqués dans Le Matin mettent en évidence une fois de plus que Swisscom fait du fric au dépend des utilisateurs. Une mentalité de monopole.

Rédigé par : Niblas | 11 juil 2008 10:47:55

Je me réponds à moi-même, maintenant que j'ai l'appareil en main:
1) il est possible de désactiver le mode 3G sans devoir redémarrer le téléphone, immense progrès par rapport à mon Nokia... un simple mouvement de droite à gauche pour activer ou désactiver le 3G, très pratique pour économiser de la batterie.
2)le iPhone 3G tient nettement mieux en main que son prédécesseur, il glisse moins des mains...

Rédigé par : Pascal Magnenat | 11 juil 2008 11:07:23

@Bobo L'iphone ne sait effectivement pas lire du flash. Youtube et Apple ont trouvé un accord: Youtube ré-encodent ses vidéos (une partie seulement sauf erreur) afin que l'iphone puisse les lire.

Rédigé par : N.Rossé | 11 juil 2008 17:42:10

C'est marrant quand même pour un mobile qui n'a presque pas de possibilités basiques se vende car c'est estampillé Apple....

pas de radio FM ou de radio internet
appareil photo de seulement 2 mégapixels, sans flash et sans zoom
pas possible de faire de la vidéo
pas possible d’insérer une carte mémoire additionnelle
pas possible d’envoyer des MMS
pas de possibilité de l’employer comme disque externe
pas de possibilité de l’employer comme un modem
le téléchargement de musique n’est possible qu’en Wifi
impossible d’accéder à la boutique iTunes en edge, UMTS ou HSPA.
pas de plugin Flash pour les sites web (tous les sites web en ont)
pas possible de ne pas dévier tous les appels
pas possible de transférer des SMS
pas possible de transférer des photos ou des contacts par Bluetooth
pas de visiophonie (double caméra comme le Diamond)
pas possible de changer de batterie
pas possible de faire un copier coller
pas possible de voir les programmes ouverts
pas d’infrarouge

Moi une belle interface ne me suffit pas pour travailler....

Rédigé par : patoune | 11 juil 2008 20:06:05

@ Marie-Noëlle Baechler, au sujet du rayonnement: j'ai maintenant sous les yeux le guide de l'iPhone 3G. Selon le standard européen, qui fixe la valeur limite à 2W/kg, les valeurs pour l'iPhone porté près de l'oreille sont les suivantes: GSM 900: 0.235, GSM 1800: 0.780, UMTS: 0.878, Wi-Fi: 0.371. La valeur la plus élevée, c'est donc lors de l'utilisation de l'appareil en 3G. Par comparaison, le N95 - l'étalon de référence sur ce blog... - a un rayonnement max de 0.72. Ce n'est donc pas si catastrophique que cela en avait l'air, les chiffres publiés sur Internet faisant souvent référence à la norme US. Un lien qui rappelle les précautions d'usage: http://www.topten.ch/index.php?page=Telephones_portables_rg&fromid=#h23

Rédigé par : Pascal Magnenat | 11 juil 2008 20:25:45

Je viens de trouver la base de données de Swisscom sur les valeurs de rayonnement:
http://tinyurl.com/5v9bce

Rédigé par : Pascal Magnenat | 11 juil 2008 20:41:12

Bonjour,
Merci à Pascal pour le lien très complet sur le rayonnement des mobiles (même l'iphone y figure déjà!).
Mesures (SAR value) données par ce site pour la 3G:
0.878 W/kg pour l'iphone
0.470 W/kg pour le N95
Conclusion: pour minimiser le rayonnement, choisissez le N95 .... ou alors mettez vous à la VoIP et prenez un iphone (0.37 contre 0.72 pour le N95)!
Ca devient vraiment compliqué de téléphoner...

Rédigé par : Nicolas Rossé | 12 juil 2008 21:39:59

Attendez le Samsung I900 !!!

Rédigé par : Le cycliste | 13 juil 2008 15:31:22

Bonjour,
Contrairement à tous les natel dispo, et ce qui répondra à 90% des demandes (sauf les problèmes matériels) et lacunes des utilisateurs, c'est le fait que le logiciel ou firmware de l'iPhone subit régulièrement des ajouts et des mises à jours. Le copier/coller, un vrais support bluetooth arrivera avec les prochaines mises à jours...

Rédigé par : iPing | 13 juil 2008 17:51:30

Bonjour,
Contrairement à tous les natel dispo, et ce qui répondra à 90% des demandes (sauf les problèmes matériels) et lacunes des utilisateurs, c'est le fait que le logiciel ou firmware de l'iPhone subit régulièrement des ajouts et des mises à jours. Le copier/coller, un vrais support bluetooth arrivera avec les prochaines mises à jours...

Rédigé par : iPing | 13 juil 2008 17:51:44

l'iPhone est à mon avis un appareil parfait à condition que les opérateurs acceptent de jouer le jeu de l'appareil. je m'explique : c'est un appareil basé sur le Net et tous ses services. une radio FM ? pour quoi faire la quasi totalité des radio émettant également sur le net. Donc les seules restrictions sont dues à des offres data dont aucune n'est illimitée. Dommage.

Rédigé par : puccini | 13 juil 2008 20:58:52

100% d'accord avec puccini, personnellement je n'achèterai pas d'iphone tant que les opérateurs n'offrent pas de tarif adéquat et abordable pour un usage personnel!
(...peut-être une niche à occuper par sunrise)

Rédigé par : vnic32 | 13 juil 2008 23:56:40

perso j'avai déja vu sur un blog que pour l'iphone 1 tout la manque pouvai etre comblé !!! regarder par vous mm !
--->>>http://www.pixellum.com/blog/?2007/12/22/871-corriger-les-manques-de-iphone-

Rédigé par : Sam | 14 juil 2008 10:31:28

Rendez-nous Xavier Studer!!!!

Rédigé par : Bill | 15 juil 2008 09:14:00

@Sam Je pense aussi que les faiblesses de l'iphone 3G vont être supprimées grâce à l'App store (relisez les 2 derniers paragraphes de ce blog).
Grosse différence cependant entre les 2 iphones que bien peu de monde a soulevé et qui atténue les avantages de l'App store : la fonction installer.app si pratique sur le premier iphone, car ouverte, a été remplacée par l'App store, solution verrouillée par Apple. En clair, vous ne trouvez sur App store que les applications validées par Apple.

Rédigé par : Nicolas Rossé | 15 juil 2008 17:01:34

Merci pour les infos concernant les rayonnements !

Toutefois, je relève une incohérence : Apple donne dans ce document pour la version 1 de l'iPhone des chiffres (0.974 à l'oreille) plus élevés que pour la version 3G dont vous parlez : http://manuals.info.apple.com/fr/Guide_dinformations_importantes_sur_le_produit.pdf

Est-ce bien logique qu'une version avec moins de capacités de connexion puisse avoir un rayonnement plus élevé ? Est-ce calculé à la mode américaine, comme le premier tableau pour la version 3G (pourtant rien ne semble l'indiquer).

Merci beaucoup !

Rédigé par : Julien | 16 juil 2008 00:39:25

Bonjour,
j'aurais voulu savoir si le rayonnement nocif du portable était moins élevé si l'on "déconnectais" ( appelez cela comme vous voulez ) la 3g.
La 3g avec swisscom, c'est un bon truc pour être ruiner en deux ou trois mouvements.
Je l'utiliserai donc à l'occasion 1-2 fois par année pour voir un e-mail important- et encore- mais j'ai internet chez moi et ça marche plus vite:)

En attendant le jailbreak qui va corriger tout les défauts cité ci-dessus ( hormis l'appareil photo minable mais compensé par un lecteur mp3 dantesque ), je vous souhaite bien des posts ouin-ouin anti-iphone.

Rédigé par : goumish | 17 juil 2008 16:32:21

La liste des faiblesses de l'iPhone est impressionnante. Oui. Absolument. Et pourtant, j'ai cet appareil (la V1 depuis sa sortie en France et la V2 depuis bientôt une semaine) et j'en suis très satisfait. Plus important encore : il est pour moi hors de question de revenir vers un autre smartphone. La simplicité et l'énorme capacité d'évolution de l'interface sont les véritables clefs du succès de cet appareil.

Correction au test : l'autonomie en veille dépasse largement deux journées. Je ne vois vraiment pas comment vous obtenez une durée aussi courte dans votre test !

Rédigé par : Laurent | 27 juil 2008 13:43:51

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

A propos

La guerre entre les opérateurs de téléphonie et les câblo-opérateurs est des plus vives en Suisse. La télévision, le téléphone et internet sont de plus en plus étroitement liés. Les réseaux mobiles convergent avec le fixe. De nouveaux usages et de nouvelles technologies font leur apparition. Au travers de ce blog, le journaliste Xavier Studer traite des profondes mutations de l'univers telecom et multimédia helvétique.

> Suivre sur twitter

> Le blog de Xavier Studer

> TV, net, téléphone: la guerre des réseaux

> Flux RSS de ce blog

> L'émission Point Barre
sur Couleur 3


> Les podcasts audio
de Point Barre


> L'émission Nouvo

> Contact

Recherche sur ce blog



Accueil

Articles récents

Calendrier

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Catégories

Archives

Flux RSS