Les blogs | Le blog télécoms de Xavier Studer

« Quels avantages pour fidéliser ses clients? | Accueil | Guerre des opérateurs: noir complet »

Publié le 07 avril 2006 à 13:02 dans Réseaux fixes , Tarifs

118gLe marché du renseignement téléphonique n'est déjà plus le monopole de Swisscom depuis 2001. L'ultime étape de ce processus de libéralisation conduira d'ici la fin de l'année à la disparition du 111, qui deviendra le 1811 chez Swisscom. Mais le consommateur a-t-il vraiment quelque chose à y gagner?

Lorsqu'on compare les différents services de renseignements en Suisse, on constate certes qu'il existe de petites différences entre la facturation de Swisscom, de Sunrise de Tele2 ou d'Orange, mais que tout cela se ressemble beaucoup. En gros, il faut compter environ 1,60 franc de taxe d'entrée et débourser ensuite environ une vingtaine ou une trentaine de centimes par minute.

Tout cela pourrait peut-être changer avec l'arrivée de Cablecom sur ce marché. Actuellement, même si le câblo-opérateur dispose d'un numéro de type 1800, celui-ci n'est pas activé. Toutefois l'opérateur songe à lancer son propre numéro et là peut-être que les choses changeront.

Enfin, il est toujours intéressant de regarder ce qui se passe en France voisine. Ces temps avec l'arrivée de nouveaux numéros de renseignements 118'218, par exemple, on ne peut pas y échapper. Là aussi, même si la concurrence télévisuelle semble exacerbée, peu de sociétés communiquent leurs prix.

En passant sous la loupe les tarifs du 118'000 avec ceux du 118'218 ou du 118'008 (pages jaunes), on constate que les différences de prix peuvent atteindre plus de 10%, en fonction du prestataire de service et du réseau de l'appelant. Concrètement, le consommateur peut difficilement s'y retrouver à moins de faire un comparatif sur le net avant de demander un service. Alors, autant utiliser les informations en ligne, qui elles sont toujours gratuites...

Xavier Studer

TrackBacks

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d83451b69769e200d834b8863a69e2

Liste des trackbacks de Fin du 111 et plus de concurrence?:

Commentaires

J'habite en France. Ler 12 fonctionnait bien, on ne peut pas toujours en dire autant des nouveaux venus sur le marché. Je ne suis pas persuadé que la libéralisation amène vraiement quoi que ce soit. Et puis combien coûte toute cette publicité?!

Bernard

Rédigé par : bernard d | 9 avr 2006 15:32:15

Il me semble que le 118000 n'appartient pas à "Pages Jaunes" il s'agit plutot de 188008.

Rédigé par : Arnaud | 21 avr 2006 15:20:12

Merci, c'est corrigé!

Rédigé par : Xavier Studer | 21 avr 2006 16:45:24

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

A propos

La guerre entre les opérateurs de téléphonie et les câblo-opérateurs est des plus vives en Suisse. La télévision, le téléphone et internet sont de plus en plus étroitement liés. Les réseaux mobiles convergent avec le fixe. De nouveaux usages et de nouvelles technologies font leur apparition. Au travers de ce blog, le journaliste Xavier Studer traite des profondes mutations de l'univers telecom et multimédia helvétique.

> Suivre sur twitter

> Le blog de Xavier Studer

> TV, net, téléphone: la guerre des réseaux

> Flux RSS de ce blog

> L'émission Point Barre
sur Couleur 3


> Les podcasts audio
de Point Barre


> L'émission Nouvo

> Contact

Recherche sur ce blog



Accueil

Articles récents

Calendrier

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Catégories

Archives

Flux RSS