Les blogs | Le Blog de Manuella Maury

« Adolf Ogi : et vous ça va ? | Accueil | Dominique Warluzel : le cœur de l’avocat »

Publié le 05 décembre 2007 à 12:46

J’ai une tendresse pour les angoissés. J’aime ce pli entre les yeux. Ce doute entre les mots. Cette intensité entre les nuages. Kierkegaard disait que l’angoisse est un vertige de la liberté. Quand on m’a dit qu’il était très angoissé, j’ai su que la rencontre serait belle. Quand j’étais enfant, je me demandais comment était son visage en écoutant sa voix. Je l’imaginais brun, petit et maigre. Allez savoir pourquoi.

Dsc_0107

Quand il est sorti du car postal, blond, grand et solide, avec son écharpe colorée et son sourire un peu tendu, j’ai eu envie de faire de la radio. Pour pouvoir le raconter. Le lire. Et puis laisser la voix prendre corps. Pas l'inverse. Daniel Fazan c’est une gueule et une voix. Il y a tant à décrypter sur le visage, tant de fluctuations le long des cordes vocales, que la télévision en devient réductrice. A la télé, les gens sont « en résumé ».

Dsc_0118

C’est peut être l’invité le plus angoissé que j’aie reçu. Fumeur compulsif dans un bistro sans tabac, il fut dans l’interview comme dans ses déplacements : entre l’intérieur et l’extérieur. Entre la profondeur et la profonde légèreté. Entre le regard des autres et ses autres regards. Entre nostalgie et projection. Entre peur et rire. Entre deux et parfaitement entier.

Dsc_0132

Petite j’étais fan de ses émissions. Sa capacité d’empathie, son sens du récit et sa passion pour la gastronomie et les arts faisaient de lui un aventurier du quotidien que je tentais d’imiter en prenant ma corde à sauter pour tout micro de grand reporter. C’est étrange de rencontrer les voix de son enfance. Je me souviens du jour où j’ai vu Michel Dénériaz pour la première fois. Il était déjà très atteint dans sa santé et venait enregistrer une chronique à Radio Rhône. Après avoir grimpé les escaliers qui montaient au studio, il lui avait fallu trente minutes pour retrouver son souffle. Son visage était un peu bouffi. Marqué. Il avait l’air terriblement fatigué. Et puis il s’est assis face au micro et tout s’est ranimé. Sa voix, ses intonations, son esprit. L’homme malade était un jeune premier fringant, intrépide et volontaire.

Daniel Fazan peut vieillir tranquille. Sa « gueule » est un livre de contes et sa voix des centaines de personnages animés. Pas d'intrigue. Du mystère.

Dsc_0149

Rediffusion : vendredi 7 décembre à 00:25 sur TSR 2, mercredi 12 décembre à 23:25 sur TSR 2, jeudi 13 décembre à 23:45 sur TSR 1


Commentaires

Chemin Fazan, s'il manque son premier service, notre as essuie-t-il alors un revers, de la main, sans pouvoir remettre à deux mains son deuxième service ?
Bon, bien, hum, hume avec nostalgie le parfum dégagé par les cuisines fumantes du monde de la cour des cools de Vevey, où notre bon homme avait réalisé un reportage radiogénique qui est entré dans la légende de l'ex cemtic et toc !

http://homepage.urbanet.ch/fatus/actu/cuisines.htm

Rédigé par : cumulofatus | 5 déc 2007 15:28:46

oh quel bon moment je viens de passer entre le sourire de Manuella et Daniel Fazan! Pas étonnant que de vous deux je ne rate aucune émission ( même si je ne suis pas fan des émissions culinaires) d'abord pour vos voix , puis vos sensibilités , puis pour ces petites fenêtres qui s'ouvrent sur les petites égratignures qu'on connaît tous.
merci

Rédigé par : marylene maret | 7 déc 2007 20:53:17

Daniel Fazan & Manuella Maury. Pourquoi mettre en présence ces deux monstres de générosité ? Et à la télé en plus... A une heure accessible à tous.. C'est trop ! On en redemande. Encore, encore, encore... MERDE c'était bien !!!
Qu'est-ce que c'est bien pour le moral.
Encore, encore, encore, encore....
Merci
Nicolas

Rédigé par : Nicolas | 7 déc 2007 22:52:39

Daniel se Faizan Manu bella Mot rit. Pourquoi remettre en présence ces dieux monstrueux de fainé-hantise ? Et à la télé en plus t'es laid... A une demi-heure inaccessible à toutes.. j'en tousse C'est trop peu ! On n'en demande plus. Assez, assez, assez... MERCI c'était pas trop mâle !!!
Qu'est-ce que c'est bien pour le moral.
Assez, assez, assez, assez....
Mince
Nicole là

Rédigé par : Nicool Las | 9 déc 2007 10:00:13

Bonsoir Manuella,
J'aime bien votre émission.
j'ai également des cornes d'abondances et j'aimerai bien avoir la recette de Daniel Fazan car elle a l'air très simple.
Merci d'avance.

Rédigé par : Roland | 9 déc 2007 21:51:22

Bonjour Manu bella,
J'aime pô votre démission.
J'ai également des cornes et j'aimerais bien avoir la recette de Daniel Faizan la moue à ma femme.
Merci d'Avenches.

Rédigé par : roll land | 10 déc 2007 08:48:32

C'est bien d'inviter de vieilles gloires de la radio mais ne faudrait-il pas inviter la génération montante comme Fathi Derder par exemple.Qu'en pensez-vous Manuella ?

Rédigé par : Serguei | 10 déc 2007 23:11:25

C'est mâle fait d'inviter de vieilles gloires de la radio mais ne faudrait-il pas inviter la génération descendant en flamme comme le Derdesder par choix déterminé. Quand pensez-vous Manu bella ?

Rédigé par : serge gay | 11 déc 2007 09:13:57

Anastase, revenez, sans vous ce blog manque de sel!!

Rédigé par : Missy | 11 déc 2007 18:56:33

Personne ne veut plus de moi...

Rédigé par : anastase | 11 déc 2007 23:31:52

Tout tout l'immonde veut de toi, émoi, car tout l'égoût est dans la nature des choses humaines ?

Rédigé par : Anna Stasié | 12 déc 2007 07:41:05

Sergei, à propos du der des der, il a encore fait très fort, l'autre jour, au sommet du g8 des investisseurs radicaux des sévices publics SSR-SRG-IdéeCHiche !

http://www.infrarouge.tsr.ch/thread-178179-internet-marchandise-sommet-matin.html

Rédigé par : Anna Stasiant | 12 déc 2007 07:57:00

Le premier qui dit la vérité, il doit être exécuté...N'est-ce pas pauvre annastase.Quittez donc cet antre,ils ne vous méritent pas.Trop intègre sans doute.

Rédigé par : Missy | 12 déc 2007 09:12:05

En vérité je vous l'écris et vous le crie, le dernier qui écrit la vérité, il doit être anastasié, yéh... N'est il pas, papa anastasiant ? Restez donc à hanter cet antre, elles vous paient votre tête à clic au mérite. Trop désinintégré, cent doutes.

Rédigé par : Missy Elliot Ness | 12 déc 2007 10:10:55

tiens, vous avez trouvé un traducteur simultané en charabia pseudo-littéraire...

Rédigé par : et gris | 12 déc 2007 15:54:21

tenez bon, vous avez cherché une traductriste simultanée en charablabla pseudodo-littéraire ?

Rédigé par : gris aigri | 12 déc 2007 16:36:25

Ascenseur ... j'aurais été fils unique !

Rédigé par : fatus | 13 déc 2007 08:16:02

Coucou,

J'ai adoré cette émission avec Daniel Fazan, c'est une personne donc j'aurais du plaisir à rencontrer.

Merci Manuela

Michka

Rédigé par : Michka | 14 déc 2007 00:20:19

Ces ombres et ces éclairs dans le regard quand on touche à l'essentiel, un chat qui ronronne, des trompettes de la mort, un verre auquel on s'agrippe comme un noyé, ce hâbleur de Roland Pierroz, vos lèvres dessinées pour dire du Mallarmé, la lumière de ces journées d'automne : tout cela est bien vu, vivant, essentiel...

Rédigé par : Jacques Perrin | 14 déc 2007 14:59:06

quel fraicheur, un joli moment de bonheur, de sensibilité, merci pour toutes ces merveilleuses émissions, que je regarde souvent tard le soir en redif.et j'attends avec impatience votre prochaine émission 2008
Joyeux Noel et bonnes fêtes
Yves

Rédigé par : Yves Capt | 14 déc 2007 17:38:41

Bonjour,
Monsieur Daniel Fazan et Monsieur jean-Charles Simon,lors d'une émission Miam Miam,ont émis des propos négatifs à l'égard des trippes !!!
Ils sont cordialement invités ce prochain samedi 15 octobre à l'heure de l'apéro,à"l'hotel de la Trippe" place du nord 2 à Chexbres.
Nous éspérons ainsi,que leurs jugements sur ce noble produit,pourrons évoluer positivement. !!!
Un auditeur attentif à leurs émissions.

Rédigé par : Pasche jean-Daniel | 12 oct 2011 14:09:56

Poster un commentaire






A propos

Accueil

Articles récents

Calendrier

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

Catégories

Archives

Flux RSS